Bien débuter sa journée

Se reveiller de bonne humeur est essentiel pour commencer une journée productive et agréable. Adieu café, vitamines industrielles et autres produits excitants et bienvenue à vos 8 nouveaux amis naturels qui viendront rythmer vos matins sereins.

1.Laissez entrer la lumière !

1.Se réveiller sereinement, c’est éviter de dormir dans une pièce trop sombre. Ne fermez plus complètement vos volets ou rideaux et laissez le soleil vous réveiller le premier. Si le soleil boude, placez votre réveil à côté d’une lampe et lorsqu’il sonne, allumez la lumière afin de vous aidez délicatement à sortir des bras de Morphée.

2. Adieu les sonneries stridentes

Il n’y a rien de plus désagréable qu’une alarme soit le premier son d’une journée. Libérez vos oreilles en favorisant un morceau de musique que vous appréciez ou un bruit de nature pour vous aider à quitter vos rêves. Changez régulièrement de musique ou adoptez une playlist pour ne pas tomber dans une routine matinale.

3) Mangez un petit déjeuner complet et variez régulièrement le menu.

Rien de mieux que de démarrer la journée en se faisant plaisir. C’est le moment où la gourmandise est la bienvenue, alors profitez en ! Céréales complètes, fruits bio, protéines, un peu de sucre voir un petit bout de fromage vous apporteront satiété, force et motivation. Il est primordiale de consommer des protéines le matin, car c’est elles qui vous permettent de tenir toute la matinée. N’oubliez pas la boisson chaude mais attention à la surconsommation de café. Privilégiez le thé ou la tisane. Oui oui, être réveillé sans caféine n’est pas une légende !

4) Pratiquez la méditation

Réveiller son esprit signifie réveiller son corps. Installez-vous confortablement en position assise et respirez doucement par les narines en vous concentrant sur votre respiration. Une fois levé(e), votre corps a tendance à s’appuyer sur les talons, il faut vous repositionner. Le poids du corps doit être au dessus de vos jambes. Votre posture doit être droite. Soulevez ensuite légèrement les talons de manière répétitive et rapide comme pour attraper un objet sur une

une étagère.

Si vous êtes stressé, pratiquez un exercice de sophrologie : placez vos deux mains sur le ventre. Respirez avec votre ventre : inspirez par le nez tout en gonflant le ventre puis expirez toujours avec votre ventre. Répétez plusieurs fois cet exercice en vous concentrant sur votre respiration. Vos sensations de stress auront complètement disparu.

Vous pouvez bien évidement effectuer des exercices physiques ou simplement descendre de votre transport à l’arrêt précédent le votre et marcher tranquillement jusqu’à votre lieu de travail.

5) Profitez des bienfaits des jus !

Pour les gros coups de fatigue, il suffit de boire de l’eau de carotte bio maison : coupez une carotte et faîtes la bouillir. Dégustez l’eau des carottes et profitez de ces vitamines toute la journée.

Attention, ne jetez pas les carottes, elles vous serviront pour le repas du midi. Si vous n’appréciez pas le goût des carottes, de l’eau tiède citronnée sera tout aussi efficace.

6) Les huiles essentielles le matin

Pour chasser la fatigue et être concentré toute la journée, le pin sylvestre, la sarriette des montagnes et le romain de Provence sont vos meilleurs amis. Pratiquez, dès le début de la journée, un massage de la plante de pieds avec 100ml d’huile de massage et 2 à 3 gouttes d’huile essentielle de pin sylvestre ou de sarriette. Si vous n’avez pas le temps, appliquez sur un mouchoir propre quelques gouttes d’arômes de romarin de Provence et respirez deux ou trois fois le parfum.

7) Une pensée positive chaque matin

Pensez à quelqu’un ou quelque chose qui vous donne le sourire. S’accorder une petite récompense vous motivera à vous réveiller et vous mettra de bonne humeur. Si l’envie de rester au lit est trop forte, accordez-vous un petit plaisir qui vous poussera à sortir du cocon. Aller au restaurant, acheter un nouveau livre, écouter un titre musical particulièrement apprécié, vous accorder une gourmandise au petit-déjeuner, voir vos amis le soir ou tout simplement vous habiller avec une pièce que vous adorez vous feront bondir du lit.

8) Lire Bio à la Une dès le matin

Arrêtez les médias qui vous stressent dès le matin et adoptez des articles qui traitent de l’alternative et de l’action positive !

http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/33108/8-astuces-naturelles-bien-commencer-journee

Publicités

Stop insomnie!

index

INSOMNIE? Il vous arrive souvent d’avoir du mal à trouver le sommeil ? Ne vous assommez plus de somnifère, les vertus des plantes peuvent faciliter l’endormissement. Voici deux idées de tisanes à réaliser chez soi pour mieux dormir!

 

Tisane au miel et au vinaigre de cidre

En plus de détoxifier l’organisme, le vinaigre de cidre aide à lutter contre les insomnies. Le miel, quant à lui, favorise la détente. De quoi passer une bonne nuit de sommeil.

La recette : dans une grande bouteille d’eau, verser 3 cuillères à café de vinaigre de cidre. Ajouter 125 g de miel et mélanger. Il est recommandé de boire quelques gorgées de cette boisson chaque soir avant d’aller se coucher. Pour des effets durables, vous pouvez prendre ce mélange pendant plusieurs semaines.

 

Infusion de laitue bio

On n’y pense pas forcément et pourtant la laitue a des propriétés relaxantes. En apaisant le système nerveux, elle permet d’améliorer la qualité du sommeil.

La recette : faire bouillir 75 grammes de feuilles de laitue dans un litre d’eau pendant 30 minutes. Filtrer le mélange à l’aide d’une passoire et attendre que ça refroidisse. Il est recommandé de boire une tasse de cette infusion chaque soir avant le coucher.

https://www.lci.fr/sante/sommeil-recettes-de-3-tisanes-maison-pour-mieux-dormir-tilleul-orange-lavande-miel-vinaigre-cidre-laitue-1504796.html

Les 6 gestes à adopter pour rester en bonne santé!

1) Suivez les conseils nutritionnels de base

Le plus important est de suivre les recommandations alimentaires que j’ai énoncées dans mon précédent article « Que peut-on (encore) manger aujourd’hui ? »

Voici donc un bref rappel :

  • N’allez plus dans les fast-foods : ce n’est pas nouveau, c’est la pire chose à faire. Voyez les américains…
  • Arrêtez les aliments bourrés de colorants, conservateurs, plein de « E » : chips, Curly, sodas, sirop…
  • Bannissez les aliments à index glycémique élevé : baguette classique, pâtes blanches, riz blanc, sucre raffiné…
  • Mangez des aliments à IG bas : légumes, légumineuses, oléagineux…
  • Évitez le gluten, le lactose et la caséine : pâtes, pain, gâteaux, farine de blé, laits animaux, fromage, beurre, margarine, yaourt, fromage blanc… Tous ces aliments favorisent la perméabilité intestinale, contribuant au développement d’un nombre impressionnant de maladies : de la schizophrénie à l’arthrose, en passant par la polyarthrite rhumatoïde,… bref toute sorte de pathologies.
  • Mangez des fruits et légumes à chaque repas : il faut les prendre bio car certains sont très traités dans l’agriculture conventionnelle. Ils sont riches en vitamines, minéraux, antioxydants etc… Variez, tous sont bons pour la santé. Pour reprendre un slogan connu : « Mangez les tous ! »
  • Limitez la consommation de viande rouge et de gros poissons : La viande rouge contient des antibiotiques, des toxines, beaucoup de graisses saturées. Si vous en prenez, il est primordial de la prendre bio (car les produits chimiques adorent se stocker dans la graisse). Concernant les poissons, évitez ceux en haut de la chaîne alimentaire (donc les plus gros), car ils ont une concentration en métaux lourds élevée. Vous pouvez consommer de la viande blanche plusieurs fois par semaine mais préférez la bio.
  • Mangez des œufs bio : très bons pour la santé, consommez les sans hésiter !
  • Optimisez vos apports en Omega-3 : huile d’olive, de colza, de lin, poissons gras (sardines, saumon, maquereaux…). Tous ces aliments sont bons pour le cœur, la mémoire, l’humeur. Les Omega-3 aident même à la perte de poids !

2) Évitez le bisphénol A

Le bisphénol A ou BPA est un composé chimique utilisé en association avec d’autres éléments dans la constitution des matières plastiques et des résines époxydes. On le trouve un peu partout : dans des contenants en plastique, le revêtement des conserves métalliques (dont les canettes), les bonbonnes d’eau en plastique dur (retrouvées en entreprise, dans les salles d’attente…), les tickets de caisse et jusqu’il y a peu de temps il était encore retrouvé dans les biberons. Le bisphénol A est très toxique et malheureusement il pénètre très facilement dans l’organisme.

De nombreuses études ont prouvé sa nocivité : il fragilise l’émail des dents, est probablement responsable de nombreux cancers, maladies cardio-vasculaires, diabète, il agit sur le cerveau, sur la fonction de reproduction (c’est un perturbateur endocrinien). Je vous conseille de jeter un œil à l’article Wikipédia, la liste des risques est très longue.

La première chose est de ne JAMAIS faire chauffer un plastique contenant de la nourriture.

C’est extrêmement toxique car le bisphénol A passe directement dans les aliments (pourtant, je vois souvent des gens mettre des plats en plastique au four micro-ondes : ne faites jamais ça !). Quand vous achetez vos produits en magasin, méfiez-vous des plastiques. Ne vous en faites pas, il existe un moyen simple de repérer le bisphénol A : sur l’emballage vous pouvez trouver le logo de recyclage ayant une forme triangulaire avec un numéro à l’intérieur.

Les identifiants 3, 6 et 7 indiquent des produits qui sont très susceptibles de contenir du bisphénol A. Évitez les comme la peste ! Remplacez les légumes en conserve par des légumes surgelés par exemple. Ils se tiennent longtemps et ont autant de vitamines que les légumes frais.

Remarque : à ma connaissance il n’y a que pour le brocoli que la congélation détruit un composé intéressant, il s’agit du sulforaphane, une molécule anti-cancer très utile pour prévenir cette pathologie.

Le bisphénol S (un composé encore plus toxique que le bisphénol A) ainsi que les phtalates (utilisés pour rendre les plastiques souples) sont également néfastes pour la santé. Tout ce que j’ai dit précédemment permet d’éviter bisphénol A, bisphénol S et phtalates. Il est important de préciser que ces trois composés chimiques sont omniprésents dans l’environnement et ils sont liposolubles c’est-à-dire qu’ils se stockent préférentiellement dans la graisse. C’est donc une raison de plus pour limiter votre consommation de viande grasse.

3) Fuyez l’aluminium

L’aluminium fait beaucoup parler de lui, notamment dans les déodorants. Effectivement c’est un métal très toxique (en particulier neurotoxique) qui n’est pas censé se retrouver dans l’organisme. Si le nombre de cas de maladie d’Alzheimer est croissant, ce n’est pas un hasard.

En effet, l’aluminium est retrouvé vraiment partout : déodorants, additifs alimentaires (E173), eau du robinet, vaccins, papier d’aluminium, ustensiles de cuisine, poêles, casseroles, médicaments…

Mon conseil est simplement d’éviter d’utiliser ou de consommer tous les produits contenant de l’aluminium :

  • Déodorant : n’achetez pas d’anti-transpirant. Prenez un déodorant sans aluminium, ni parabène.
  • N’achetez pas les aliments contenant du E173 : de toute façon vous savez désormais qu’il ne faut acheter aucun produit industriel.
  • Eau du robinet : utilisez des moyens de filtration.
  • Vaccins : ils soulèvent de nombreuses polémiques, notamment concernant leur nocivité.
  • Ustensiles de cuisine : évitez simplement ceux en aluminium
  • Poêles et casseroles : ne lez prenez pas en aluminium, tout simplement.

4) Prenez moins de médicaments

Vous avez mal à la gorge ou à la tête ? Le réflexe de la plupart des gens est de prendre un doliprane. C’est une très mauvaise idée de faire cela systématiquement, les médicaments sont néfastes à long terme.

Chaque année, en France, des dizaines de milliers de personnes meurent à cause des effets secondaires des médicaments (et des centaines de milliers sont hospitalisés) ! Souvent on prend des médicaments pour soigner de petits maux, on pense que ce n’est pas grave. On les utilise pour le mal de tête, le mal au ventre, parce qu’on est constipé, pour tout un tas de raisons.

Or cette consommation excessive se répercute sur l’état de santé. Sur la plupart des notices de médicaments, la liste des effets indésirables est longue comme le bras. Pourtant il existe énormément de façons de soigner naturellement et sans effet secondaire les petits maux de tous les jours : une tisane, les huiles essentielles, les plantes, la propolis,…

Consommez le moins possible de médicaments, vous ne vous en porterez que mieux.

5) Prenez des compléments alimentaires

Ce point complète le précédent dans le sens où si vous avez un statut optimal en vitamines et minéraux, vous serez en meilleure santé, vos visites chez le médecin se feront rares, vous ne dépenserez pas d’argent en médicaments.

J’en ai parlé dans un autre article mais il convient de détailler la vitamine C et la vitamine D :

  • Vitamine C : la particularité est que l’Homme est l’une des seules espèces qui n’en synthétise pas. C’est pourquoi il faut l’apporter par l’alimentation. Seulement, les fruits et légumes qui nous en apportent sont moins riches en vitamine C qu’autrefois. De plus, les besoins sont plus grands avec notre vie moderne : des villes polluées, la cigarette, des médicaments consommés en excès, trop de sport pour certains, du stress, beaucoup de stress. À titre d’exemple, un paquet de cigarettes détruit 500 mg de vitamine C ! Tous ces facteurs entraînent une surproduction de radicaux libres dans l’organisme que la vitamine C est chargée de neutraliser. De ce fait, le taux de vitamine C dans le sang est considérablement diminué et nous sommes particulièrement fragiles. C’est ainsi qu’il est alors très facile d’attraper un rhume, une grippe voire pire. Le fameux « Mangez 5 fruits et légumes par jour » se révèle donc insuffisant pour toute personne voulant prendre soin de sa santé. De manière générale, 1 à 2 grammes en supplémentation est une bonne chose. Adaptez votre supplémentation selon votre taux d’exposition aux facteurs ci-dessus et selon votre ressenti. Selon certains chercheurs les besoins peuvent grimper à plus de 10 grammes. Le surplus est éliminé dans les urines. Une dose trop importante entraînera une diarrhée. Choisissez une vitamine C pure, c’est-à-dire pas de gélule ni comprimé, prenez la en poudre. Prenez la sous l’appellation « acide L-ascorbique dextrogyre », c’est la seule intéressante. À ma connaissance cela ne se trouve pas en pharmacie, et c’est là toute l’ironie, vous devez donc l’acheter sur internet. La vitamine C en pharmacie (avec les colorants, arômes, le sucre ajouté) se vend jusqu’à plus de 10€ pour 30 comprimés de 500 mg (15 jours d’utilisation à 1g/j), cela reviendrait à plus de 200€ par an ! J’ai eu la mienne à moins de 60€ pour un pot de 1 kg sans le moindre additif. Calculez la différence.
  • Vitamine D : la peau la synthétise directement lorsqu’on s’expose aux rayons du soleil. Il faut savoir que ce sont les UVB qui permettent sa synthèse et que les vitres filtrent les UVB, donc vous ne produisez pas de vitamine D à travers une vitre ! La pollution et la crème solaire diminuent fortement cette synthèse. La synthèse est la plus importante aux heures les plus chaudes de la journée. Pour avoir votre dose quotidienne, exposez vous 15 minutes, avec le moins de vêtements possible et sans crème solaire entre midi et deux. Ça c’est pour l’été. En hiver, il est nécessaire de supplémenter car cette synthèse n’est plus possible (80% de la population française en est déficitaire en hiver). L’autre apport possible est par l’alimentation, or aucun aliment n’est assez riche en vitamine D pour couvrir nos besoins. Il faudrait manger plusieurs kilos de poissons tous les jours, vu le prix et les métaux lourds qu’ils contiennent, ce n’est pas la solution que je vous suggère ! Je conseille la prise quotidienne de 4000-5000 UI (2000 UI pour 30 kg de poids). Cette supplémentation prévient l’ostéoporose, protège contre une quinzaine de cancers, a un effet bénéfique sur l’immunité… De nombreuses études ont prouvé tous ces bienfaits. Foncez acheter du Zyma D, c’est vraiment peu cher comparé aux effets sur la santé. Faites un dosage de vitamine D régulièrement pour vérifier votre taux de vitamine D dans le sang.
  • Complexe multivitaminé : dans le contexte de stress, du manque de vitamines dans l’environnement, etc, il est fort utile de prendre un complément multivitaminé pour lutter contre le stress et la fatigue. Ces compléments sont riches en antioxydants. L’un des meilleurs sur le marché est le NuPower. Vérifiez l’absence de fer, cuivre et manganèse si vous optez pour un autre. C’est un critère très important pour le choix d’un produit, il ne faut pas apporter ces métaux sous forme de complément alimentaire. Si vous avez peur d’un surdosage en prenant de la vitamine C + vitamine D + NuPower ou autre multivitaminé, ne vous en faites pas, le NuPower contient peu de ces vitamines du fait que la législation française sur les compléments alimentaires impose des restrictions.

6) Faites de l’exercice régulier

Ce conseil est un incontournable, surtout si vous vous travaillez assis ou que vous ne bougez pas beaucoup dans la journée. Pratiquer un sport est bon pour le moral, pour le cœur, pour le physique, pour lutter contre les maladies, pour perdre du gras, pour rencontrer des gens…

Il n’y a que des points positifs à pratiquer un sport !

Veillez simplement à éviter l’excès : ne faites pas de footing tous les jours, c’est logique. Adaptez votre consommation de vitamine C comme je l’ai précisé dans le point précédent. Attention si vous n’avez jamais fait de sport ou en tout cas depuis plusieurs années, ne vous y remettez pas brusquement. Commencez lentement et allez-y crescendo.

Note : j’ai abordé succinctement certains sujets dans cet article que je développerai plus longuement ultérieurement, à savoir sur : les cosmétiques, les vaccins, l’eau, les modes de cuisson

Sources :

http://www.lifestyle-conseil.com/vivre-en-bonne-sante/

Le Moringua: la plante de VIE

la Moringa oleifera est une plante d’origine indienne utilisée en médecine traditionnelle depuis bien longtemps.

Il est utilisé pour traiter diverses affections et maladies différentes, mais seules quelques-unes des théories ont été étudiés scientifiquement (1).

Jusqu’à présent, les études ont montré que la Moringa oleifera peut conduire à des réductions modestes de la glycémie et du cholestérol. Elle peut aussi avoir des effets antioxydants et anti-inflammatoires, et protéger contre la toxicité à l’arsenic.

Les feuilles de Moringa sont également très nutritives, et devraient être particulièrement bénéfiques pour les personnes qui manquent de nutriments essentiels.

Comment utiliser le Moringa ?

Feuilles ou poudre de moringa séchées: il faut environ sept livres de feuilles de moringa pour obtenir une livre de poudre séchée. Les feuilles sont considérées comme les parties les plus puissantes de la plante, contenant le plus d’antioxydants et les macronutriments disponibles. En ce qui concerne la concentration de composés phénoliques, d’acides aminés et d’huiles volatiles, la tige et les racines de la plante semblent avoir les nutriments les moins bio actifs par rapport aux feuilles. Cherchez des feuilles séchées de moringa en capsule, en poudre ou en forme de thé, et prenez-les avec un repas plutôt que sur un ventre vide.

Thé Moringa: Ce type de moringa est composé de feuilles séchées imprégnées d’eau chaude, tout comme d’autres herbes bénéfiques. Les types les plus nutritifs sont organiques et séchés lentement à basse température, ce qui contribue à préserver les composés délicats. Évitez de faire bouillir les feuilles pour mieux conserver les nutriments, et ne faites pas de moringa si possible.

Graines Moringa: Les gousses Moringa et les fleurs semblent avoir un haut contenu phénolique avec des protéines et des acides gras. Ce sont les parties de la plante utilisées pour purifier l’eau et ajouter des protéines aux régimes à faible teneur en nutriments. Cherchez-les à ajouter des crèmes, des capsules et des poudres. Les gousses vertes immatures de la plante sont souvent appelées «pilons» et sont préparées de manière similaire aux haricots verts. Les graines à l’intérieur des gousses sont enlevées et rôties ou séchées tout comme des noix pour préserver leur fraîcheur.

Huile de Moringa: L’huile provenant des graines de Moringa s’appelle parfois l’huile de Ben. Cherchez-le dans des crèmes ou des lotions naturelles. Gardez l’huile dans un endroit frais et sombre loin des températures élevées ou du soleil.

Composition nutritionnelle du Moringa
Les feuilles contiennent:

20,72-25,29% de protéines par poids sec (5,4% de poids humide) qui est plus élevé que les autres feuilles végétales
Les acides gras 5,37-5,75% du poids sec (1,19-2,77% du poids humide) sont encore plus élevés que les autres feuilles végétales avec au moins une source indiquant 12,5% du poids sec
Les glucides à 37,98% dont 12% (poids total) sont les sucres
Des fibres alimentaires à 13,71%
Calcium à 870-3,468mg / 100g du poids sec
Phosphore à 228-600mg / 100g du poids sec
Magnésium à 300-831mg / 100g du poids sec
Sodium à 0,05% du poids sec à la feuille (50 mg / 100 g)
Potassium à 300mg / 100g du poids sec (0.3%)
Cuivre à 960-1,170μg / 100g du poids sec
Potassium à 300mg / 100g du poids sec (0.3%)
Cuivre à 960-1,170μg / 100g du poids sec
Manganèse à 11.28mg / 100g
Zinc à 2,04 mg / 100 g
Fer à 105mg / 100g
Une teneur en phénolique de 181.3-200.0mg / 100g équivalents de catéchine
Phytate (31,1 mg / g de poids sec)
Oxalate (4,1 mg / g de poids sec)

Les fleurs contiennent:

1 931 mg / 100 g d’équivalents d’acide gallique (teneur en phénolique) à 8,69% en poids
Des enzymes protéases

Les graines et leurs gousses contiennent:

20 à 30% de protéines (gousses)
35-45% d’acides gras (graines) principalement inodores et incolores et se compose principalement d’acide oléique (73%) avec moins de 1% d’acides gras polyinsaturés, ce qui donne aux huiles une bonne stabilité à l’oxydation
Une protéine liant la chitine et une α-Mannosidase (kernals)

La tige contient:

Protéines à 9,56-12,77% du poids sec [3]
Une teneur en acide gras de 1,98-2,00% du poids sec
Calcium à 780-1,562mg / 100g du poids sec
71,9-134,4 mg / 100 g équivalents de catéchine (teneur en phénolique)

La racine contient:

Protéines à 5,29-7,07% du poids sec
Acides gras à 1,00-1,38% du poids sec
Une teneur en cendres de 2,91 à 6,48% du poids sec
Calcium au 761-2,247mg / 100g de poids sec
68,8-93,8 mg / 100 g équivalents de catéchine

Les vertus du Moringa

1.Le Moringa oleifera est très nutritif
2. Le Moringa oleifera est riche en antioxydants
3. Le moringa protège le foie
4.Le Moringa oleifera pourrait régler la glycémie
5.Le Moringa oleifera peut réduire l’inflammation
6. Agit comme agent antibactérien
7. Le Moringa oleifera peut abaisser le cholestérol
8 Le Moringa oleifera peut protéger contre la toxicité à l’arsenic

Le Régime CITRON

regime citron

Prôné par les plus grandes stars hollywoodiennes, le Régime Citron est LE régime pour détoxifier votre organisme et perdre du poids. Le citron dissoudrait en effet les graisses et les toxines qui vous empêchent de maigrir. Hypocalorique mais parfaitement équilibré, ce régime est facile à suivre : il suffit de faire une journée de détox puis d’ajouter du jus de citron à tous vos repas !

Les principes du Régime Citron

Consommé à haute dose, certains attribuent au citron des vertus pour brûler les graisses et le considèrent comme la solution dépurative par excellence. Le Régime Citron serait ainsi idéal pour éliminer les toxines et les déchets accumulés dans l’organisme (stress, pollution, tabac, cosmétiques, médicaments, alimentation trop raffinée, etc.) et pour maigrir.
Cependant, contrairement à ce qu’on pourrait croire, le Régime Citron ne consiste pas à consommer uniquement du citron. C’est un régime hypocalorique, durant lequel l’alimentation reste équilibrée mais qui a la spécificité d’intégrer du citron à chacun des repas, sous toutes ses formes : zestes, citronnade, jus fraîchement pressé, en vinaigrette, en infusion, etc. Vous pouvez piocher dans nos recettes hypocaloriques.
La citronnade, la clé de la réussite !
Dans ce régime, le citron se consomme surtout sous forme d’une boisson maison, la fameuse citronnade, facile à préparer :
2 c. à soupe de jus de citron bio fraîchement pressé
300 ml d’eau filtrée (tiède de préférence)
2 c. à café de sirop d’érable bio ou un bâton de cannelle (facultatif)
Une pincée de piment de Cayenne (facultatif)
Pour gommer vos rondeurs, le Régime Citron préconise de toujours commencer la journée avec un grand verre de cette citronnade à jeun, au moins une demi-heure avant le petit-déjeuner et d’en boire régulièrement (de préférence tiède) au cours de la journée.
La cure détox pour bien débuter
Pour commencer le régime, une journée de détoxification est recommandée : il s’agit de boire 4 verres de citronnade en dehors des repas, répartis sur l’ensemble de la journée. Les repas seront quant à eux légers et mettront l’accent sur les fruits et les légumes frais et de saison, les graisses de bonne qualité : poisson gras, fruits à coque, huile d’olive, etc.
Le Régime Citron : du citron et… les bonnes habitudes alimentaires
Les jours qui suivent cette journée de détox, l’alimentation sera parfaitement variée et équilibrée. Mais si tous les aliments sont autorisés dans le Régime Citron, il existe toutefois de grandes lignes à respecter pour optimiser les résultats et perdre des kilos efficacement :
1. Boire de la citronnade a jeun dès le réveil et de l’eau à volonté tout le reste de la journée.
2. Arroser systématiquement viandes, poissons, salades d’une ou deux cuillerées à café de jus de citron.
3. Limiter les aliments trop gras et/ou trop sucrés (fritures, fromage, sucre pur, confiseries, etc.) et réduire la consommation de produits raffinés (pain blanc, biscottes, pâtes et farine blanche, etc.).
4. Choisir des aliments de qualité : produits issus de l’agriculture biologique, fruits et légumes (de préférence frais, de saison), céréales intégrales ou complètes, aliments peu transformés, aliments riches en bons acides gras (oméga-3 et monoinsaturés), poissons gras une fois par semaine et fruits oléagineux à chaque collation. Fuir les produits « allégés » et les édulcorants
5. Faciliter la digestion en mastiquant bien chaque bouchée, en mangeant dans le calme et sans stress.
6. Dîner au moins deux heures avant le coucher, dans la mesure du possible.
7. Pratiquer 5 à 6 fois par semaine 30 minutes d’activité physique.

Le Régime Citron : menu type d’une journée

Le Régime Citron comporte donc deux phases :
1. Une phase de détoxification dont l’objectif est d’éliminer les toxines de l’organisme et de brûler les graisses grâce au jus de citron. Elle ne dure qu’une seule journée.
2. Le Régime Citron en lui-même qui n’est autre qu’une alimentation naturelle, variée et équilibrée qui vise à choisir des aliments de la meilleure qualité possible. L’objectif est de continuer de favoriser l’élimination des toxines, de faciliter la digestion et de drainer l’organisme tout en adoptant de bonnes habitudes alimentaires. Ce régime se déroule généralement sur une semaine.

En savoir plus sur https://www.cuisineaz.com/articles/le-regime-citron-1870.aspx#G1AoQ1FLslRGs1bM.99

Prendre soin de ses cheveux frisés!

Les cheveux crépus demandent une attention toute particulière. Fragiles, souvent secs et très denses, ils demandent des soins particuliers pour retrouver douceur et brillance. Les masques maison sont très efficaces pour hydrater et nourrir en profondeur ces cheveux. Zoom sur 4 masques maison qui répondent aux besoins des cheveux frisés!

La banane et l’avocat pour réparer des cheveux crépus

Ce masque à 100 % naturel va nourrir les cheveux secs et fragiles des cheveux crépus. C’est encore dans la cuisine qu’on va piocher les ingrédients qui le composent : une banane et un avocat.

Pour le réaliser, il suffit d’écraser et de mélanger ces deux ingrédients. Ensuite, on applique ce masque sur les cheveux et on attend une dizaine de minutes avant de rincer et de shampouiner.

Et voilà de beaux cheveux crépus nourris en profondeur !

Un masque maison pour les cheveux crépus au beurre de karité

Le beurre de karité est un ingrédient incontournable pour nourrir et hydrater les cheveux crépus. En masque maison, on ajoutera quelques gouttes d’huile essentielle de romarin, connue pour donner de l’éclat aux cheveux et stimuler leur pousse.

Ce masque naturel est à appliquer en massant bien l’ensemble de la chevelure. On laisse poser, idéalement dans une serviette chaude avant de rincer et de faire un shampoing doux.

Misez sur le miel et l’avocat pour nourrir vos cheveux crépus

Pour réaliser ce masque, on utilise des ingrédients aux propriétés hydratantes, nourrissantes : du miel, un jaune d’oeuf, de l’huile d’olive et de l’avocat.

On mélange ou on mixe le jaune d’oeuf, le demi-avocat bien mûr (ou un avocat entier pour les cheveux longs), une cuillère à soupe de miel et une cuillère à soupe d’huile d’olive.

On applique sur les cheveux crépus avant de recouvrir d’un film plastique. On laisse agir au minimum 1h, sous une serviette chaude avant de rincer et de procéder au shampoing.

Un masque maison pour les cheveux crépus à l’aloé Vera

Encore une recette naturelle pour hydrater et fortifier les cheveux crépus.

On mélange une cuillère à soupe d’aloé vera en gel, une cuillère à soupe d’huile (idéalement de l’huile de ricin qui va adoucir les cheveux et stimuler leur pousse), une ou deux gouttes d’huile essentielle de bois de rose ou d’ylang-ylang et une cuillère à soupe d’eau.

On enduit les cheveux et on laisse poser ce masque avant de procéder au rinçage et au shampooing.

http://www.cosmopolitan.fr/,6-masques-naturels-pour-cheveux-crepus,1962816.asp

Les aliments qui ressemblent aux organes qu’ils soignent!

Ces aliments qui ressemblent à nos organes par leur forme, sont là en réalité pour apporter à chacun ce dont il a besoin et une meilleure santé à l’organisme.

 

TOMATE – COEUR  Coupez une tomate en deux et vous remarquerez que le légume rouge a les chambres multiples qui ressemblent à la structure d’un cœur. Les études ont constaté que le lycopène, puissant antioxydant, contenu dans les tomates, réduirait le risque des maladies cardiaques et cancers. De plus, accommodé avec un peu de graisse, comme l’huile d’olive ou l’avocat, l’absorption de lycopène de votre corps sera presque décuplée. “L’Étude de Santé des femmes” un programme de recherche qui suit la santé de 40.000 femmes, démontre que des femmes avec les niveaux de sang les plus élevés en lycopène avaient 30 pour cent de moins de maladie cardiaque que les femmes qui avaient très peu de lycopène. Les expériences de laboratoire ont aussi montré que le lycopène avait un effet sur le cholestérol LDL malsain.

CAROTTES – YEUX  La tranche d’une carotte ressemble à l’iris de l’œil. Les carottes sont remplies de vitamines et d’antioxydants. Elles obtiennent leur couleur orange d’un produit chimique appelé le bêta-carotène, qui réduit le risque de développement des cataractes, ainsi que la dégénérescence macula, la cause principale de perte de vision chez les personnes âgées. Elle améliore le flux sanguin  et la fonction des yeux.

ORANGE – POITRINE(SEIN)  L’apparence d’une orange fait penser aux glandes mammaires de la femme. Elle aide à la santé des seins. La similitude entre le fruit d’orange d’agrumes rond et le pamplemousse  et des seins peut être plus que coïncident. Le pamplemousse contient des substances appelées limonoides qui possèderaient une certaine capacité antioxydant  ayant démontré des effets in vitro, diminuant la prolifération de cellules cancéreuses du sein.

gingembreGINGEMBRE – ESTOMAC  La racine de gingembre ressemble quelque peu à l’organe digestif. Donc il est intéressant qu’un de ses avantages les plus grands soit d’aider à la digestion. Les chinois l’ont utilisé pendant plus de 2000 ans pour calmer l’estomac et guérir la nausée. Il est inscrit dans la base de données USDA de phytochemicals comme ayant  la capacité d’empêcher la nausée et des vomissements.

bananesourireBANANE – SOURIRE  Le fruit contient du tryptophane, élément essentiel à l’organisme pour la constitution des protéines. Une fois qu’il a été digéré, le tryptophane est alors converti dans un neurotransmetteur chimique appelé sérotonine, substance qui permet de transmettre l’influx nerveux entre les neurones. Régulateur d’humeur le plus important dans le cerveau. Avoir la Banane n’est pas qu’une expression !

celeriCÉLERI – OS  Les tiges maigres de céleri ont la forme des os et ils sont bons pour eux aussi. Le céleri est une grande source de silicium, qui fait partie de la structure moléculaire qui donne leur force aux os. Si vous n’avez pas assez de sodium dans votre alimentation, l’organisme  le puise  des os les rendant

 

haricotreins

HARICOTS-REINS  Leur forme parle d’elle-même. Les haricots entretiennent la fonction de reins.

 

 

olives-473793_640OLIVES – OVAIRES  Les olives aident à la santé et la fonction des ovaires.

 

amandeyeuxAMANDE – YEUX  Une amande à l’apparence de l’œil humain. Bonne pour la santé  des yeux. L’amande contient de la vitamine-E, qui est une substance nutritive essentielle pour la peau, les cheveux et les yeux. L’amande est aussi une source riche de graisse mono-insaturée aidant à la baisse du taux de cholestérol. Elles contiennent aussi du sélénium, antioxydant qui réduit le processus de vieillissement. Et aident aussi à la réduction de cernes.

raisinpoumon &RAISINS – POUMONS  Nos poumons sont composés de branches de voies aériennes qui permettent à l’oxygène de passer des poumons à la circulation sanguine et ressemblent aux grappes de raisins. La consommation du raisin réduirait le risque du cancer du poumon et l’emphysème. Les pépins de raisin contiennent aussi un produit chimique appelé proanthocyanidine, qui semble réduire la gravité de l’asthme.

 

oreilleschampignonCHAMPIGNON – OREILLE  La tranche un champignon dans la moitié  ressemble à la forme de l’oreille humaine. Il permettrait d’améliorer votre audition. Les champignons contiennent la vitamine D. Cette vitamine particulière est importante pour des os sains, même les minuscules dans l’oreille qui transmettent le son au cerveau.

 

brocolisBROCOLI – CELLULES CANCÉREUSES  Les bouts verts minuscules sur une tête de brocoli ressemblent aux centaines de cellules cancéreuses. Des études récentes ont trouvé qu’une portion hebdomadaire de brocoli était assez pour réduire le risque du cancer de la prostate de 45 pour cent.

 

Remèdes naturels contre la toux.

toux image

Vous souffrez d’une toux sèche, grasse ou persistante? Découvrez les 4 meilleurs remèdes naturels et remèdes de grand-mère les plus  efficaces pour lutter contrer la toux.

1. L’eau pour mieux évacuer le mucus par la toux

L’eau fait partie des remèdes maison que des experts conseillent tant aux adultes qu’aux enfants. «En cas de toux productive, souligne Andrew Leeds, l’eau est le meilleur expectorant. Une bonne hydratation facilite l’évacuation du mucus par la toux.»

2. Vaporisateur à base d’eucalyptus ou menthe poivrée

Pour dégager vos voies respiratoires et soulager la sensation de serrement dans votre gorge, vous pouvez mettre quelques gouttes d’essence d’eucalyptus ou de menthe poivrée dans un vaporisateur à vapeur; pour diminuer les sécrétions de mucus, irriguez vos voies nasales au moyen d’un pot netti .

3. Tisane épicée

Les praticiens de l’ayurveda, médecine traditionnelle de l’Inde, recommandent de prendre chaque jour quelques tasses d’une tisane épicée. Pour la préparer, mettez dans une tasse d’eau bouillante 1/2 cuillerée à thé de gingembre, une pincée de cannelle et une pincée de clou de girofle, toutes trois sous forme de poudre.

4. Le chocolat chaud comme antitussif

À l’instar du thé vert, le chocolat chaud renferme de la théobromine, substance qui supprime la toux, un peu comme le fait la codéine.

 

Comment guérir les céphalées sans médicaments?

maux-de-tete-a-chaque-cas-sa-solution

Fatigue, stress, tensions musculaires, une personne sur deux souffrent de maux de tête fréquents. Plutôt que d’avoir recours à des médicaments, il existe des solutions naturels pour soulager les céphalées et éviter les récidives. Voici 3 remèdes naturels:

1. L’infusion de gingembre

Les principaux composés actifs responsables du goût piquant du gingembre frais sont dotés de propriétés naturellement anti-inflammatoires et antioxydantes. Autrefois, le gingembre était traditionnellement utilisé pour soigner le mal de tête. Découpez trois fines rondelles de gingembre frais, à défaut une demi-cuillère à café de gingembre en poudre. Plongez-les dans un bol d’eau chaude et couvrez. Laissez infuser pendant 30 minutes. Ôtez le gingembre et buvez. Vous pouvez ajouter une cuillère à café de miel Le massage à l’huile essentielle de menthe poivrée.

2.Le massage à l’huile essentielle de menthe poivrée

Le puissant composé caractéristique des menthes est le menthol et c’est la menthe poivrée qui en contient le plus. Diluée dans une huile végétale (argan, olive ou coco), elle soulage les maux de tête mais aussi de ventre et les douleurs musculaires. Assis au calme ou allongé, massez-vous les tempes avec cette préparation. Dans le bain ou en infusion, elle est également anti-fatigue. Vous pouvez aussi l’utiliser en bain de vapeur: faites bouillir un litre d’eau. Après avoir ôté la casserole du feu, ajoutez 5  à 10 gouttes d’huile essentielles de menthe poivrée. Couvrez votre tête à l’aide d’un linge et respirez les vapeurs qui s’en dégagent.

3. La cryothérapie

La cryothérapie est un traitement qui utilise le froid. En cas de douleurs lancinantes localisées au niveau du front ou des tempes, frictionnez la zone douloureuse avec des glaçons enveloppés dans un linge. Les glaçons ne doivent pas être appliqués à même la peau au risque de la brûler. Le froid engendre une vasoconstriction (une contraction des vaisseaux sanguins) des vaisseaux dilatés et ainsi soulage le mal de tête. Vous pouvez aussi vous passer un jet d’eau très fraîche pendant une minute sur le visage et insistant sur le front et les tempes.